Définition

DÉFINITION

La maladie parodontale attaque les gencives autour de la dent, ainsi que l’os qui la soutient.

 

maladie parodontale

Sous l’effet des bactéries, l’os a été détruit. Du tartre s’est formé sur et sous la gencive, entretenant l’inflammation, et empêchant la gencive de se recoller sur la racine. Le long de la dent s’est créée une poche, dans laquelle les bactéries prolifèrent et entretiennent le déchaussement.

 

Les 7 signes de la maladie :

  • Gencives rouges et gonflées.
  • Saignements des gencives.
  • Mauvaise haleine persistante.
  • Des espaces commencent à apparaître entre les dents.
  • Une ou plusieurs dents commencent à bouger.
  • Récessions gingivales (“déchaussement”).
  • Douleurs diffuses, agacement gingival, ou toute sensation de gêne.

Ces signes ne sont pas toujours tous présents en même temps, tout dépend du degré d’atteinte.

Cause de la maladie :

Tous les jours, un dépôt invisible se colle sur les dents. C’est la plaque dentaire, qui avec le temps se transforme et fixe le tartre.

Facteurs aggravants :

Technique de brossage inadaptée. Obturations débordantes. Problèmes d’engrènement des dents, malpositions dentaires, stress, maladies générales, tabac.

Evolution :

Les dents vont devenir mobiles avec le déchaussement, allant jusqu’à tomber.
L’évolution est insidieuse, car elle se fait avec peu ou pas de douleur. Il y a peu de signes nets et apparents. L’évolution ne peut être stoppée sans un traitement adapté.